L’opération Barkhane dirigée par la France a ciblé des insurgés au Mali dans une série d’actions récentes dans la région de Hombori, a déclaré le ministère français des Forces armées.

Le 13 février, la force Barkhane a mené une opération dans la région tri-frontalière Mali-Burkina Faso-Niger qui «a entraîné la neutralisation de plusieurs terroristes et la destruction d’importants moyens logistiques» dans la région de Hombori, dans la province centrale de Mopti au Mali, a déclaré le ministère dans un communiqué publié mardi.

Après une «longue opération de renseignement qui a permis de mieux connaître la région», les forces de Barkhane ont effectué une recherche de groupes terroristes armés (GAT) dans la région de Hombori, où ils «ont détecté un camp GAT et constaté la présence de nombreux hommes armés». Les avions de combat Mirage 2000 et les hélicoptères Tigre « sont engagés conjointement », neutralisant « plusieurs combattants terroristes » et détruisant une quantité « importante » de matériel, a indiqué le ministère. L’action a été menée dans une zone où les forces de Barkhane avaient été actives la semaine précédente.

Source : Actu Cameroun

MaliwebMali actuMalijetNord-Mali
L’opération Barkhane dirigée par la France a ciblé des insurgés au Mali dans une série d’actions récentes dans la région de Hombori, a déclaré le ministère français des Forces armées. Le 13 février, la force Barkhane a mené une opération dans la région tri-frontalière Mali-Burkina Faso-Niger qui «a entraîné la...