L’attaque s’est produite dans le Gourma, dans le centre du pays. Un véhicule suicide a explosé près du convoi de la force Barkhane. Trois soldats seront rapatriés en France samedi.

Six militaires français ont été blessés vendredi 8 janvier, dans la matinée, au cours d’une attaque par un véhicule suicide piégé au Mali, a indiqué l’état-major des armées à franceinfo. Leur pronostic vital n’est pas engagé. L’attaque s’est produite dans le Gourma, dans le centre du pays, précise l’état-major.

Trois militaires rapatriés en France samedi

Le véhicule suicide s’est dirigé à vive allure vers l’arrière d’un convoi militaire français de la force Barkhane, alors en opération conjointe avec des militaires maliens. Un véhicule blindé de combat d’infanterie s’est interposé et c’est à ce moment-là que le conducteur du véhicule suicide a déclencher sa charge explosive.

Les six militaires français ont été transportés par hélicoptère vers l’hôpital militaire de Gao. Trois d’entre eux vont être rapatriés en France samedi.

Cette attaque intervient après deux autres survenues la semaine dernière, qui ont coûté la vie à cinq militaires français.

Source: francetvinfo

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuNord-Mali
L'attaque s'est produite dans le Gourma, dans le centre du pays. Un véhicule suicide a explosé près du convoi de la force Barkhane. Trois soldats seront rapatriés en France samedi. Six militaires français ont été blessés vendredi 8 janvier, dans la matinée, au cours d'une attaque par un véhicule suicide piégé...