Lors d’une manifestation dans la ville de Kidal, aux mains d’ex-rebelles, le drapeau malien a été brûlé, les symboles de la République détruits.

De jeunes maliens scandaient  « Vive Azawad », ce mercredi 17 juillet. Des témoins ont vu le drapeau national traîné à terre, attaché à l’arrière de motos de manifestants. D’autres ont même brûlé le même drapeau malien.

A en croire certains témoins, des jeunes ont effacé du fronton du gouvernorat de la ville le nom « Mali » avant d’exhiber le drapeau du mouvement indépendantiste, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), rapporte rfi.fr.

Maliwebmaliweb netNord-Mali
Lors d’une manifestation dans la ville de Kidal, aux mains d’ex-rebelles, le drapeau malien a été brûlé, les symboles de la République détruits. De jeunes maliens scandaient  « Vive Azawad », ce mercredi 17 juillet. Des témoins ont vu le drapeau national traîné à terre, attaché à l’arrière de motos de manifestants....