Suite à l’incident survenu ce lundi à Ménaka et qui a coûté la vie au maire d’Anderaboucane, et trois autres personnes, les autorités maliennes, dans un communiqué sont revenus sur les conditions du drame en indiquant que « les famas ont ouvert le feu sur le véhicule, pour refus d’obtempérer aux sommations ». Les proches du maire demandent l’ouverture urgente d’une enquête afin de faire toute la lumière sur cette affaire.

Studio tamani

MaliwebNord-Mali
Suite à l’incident survenu ce lundi à Ménaka et qui a coûté la vie au maire d'Anderaboucane, et trois autres personnes, les autorités maliennes, dans un communiqué sont revenus sur les conditions du drame en indiquant que « les famas ont ouvert le feu sur le véhicule, pour refus...