Le lundi 24 décembre 2018, très tôt le matin, des individus lourdement armés, venus du Niger voisin et appartenant à une organisation criminelle opérant le long de la frontière, ont attaqué un poste avancé de la coalition Gatia-Msa dans la localité d’Infototane (Cercle d’Anderamboukane), située dans la région de Ménaka. L’attaque a fait plusieurs victimes des deux côtés.

Selon des sources concordantes, ces assaillants lourdement armés sont venus du Niger voisin. Ils appartiennent à une organisation criminelle opérant le long de la frontière de la bande sahélo-sahélienne. Après leur forfait, a-t-on appris, la coalition Gatia-Msa a immédiatement tendu un guet-apens qui aurait finalement payé, nous confie un responsable de la coalition.

Selon lui, après d’intenses combats, qui ont duré plusieurs heures, les assaillants ont été défaits avec près d’une quinzaine de morts dans leurs rangs. Du matériel roulant, des armes et des munitions ont été également récupérés. La coalition Gatia-Msa ne déplore aucune perte en vie humaine de son côté, mais elle regrette des cas de blessés graves.

Aux dernières nouvelles, certains de ces bandits armés auraient réussi à s’enfuir en territoire nigérien. Avant leur traque, une mission des forces armées malienne a été dépêchée sur les lieux de l’attaque pour vérification. Ce qu’il faut souligner, depuis le début de la crise malienne en 2012, cette zone frontalière est réputée être une localité dangereuse.

Ousmane DIAKITE

Source: Le Reporter

MaliwebNord-Malicrise malienne
Le lundi 24 décembre 2018, très tôt le matin, des individus lourdement armés, venus du Niger voisin et appartenant à une organisation criminelle opérant le long de la frontière, ont attaqué un poste avancé de la coalition Gatia-Msa dans la localité d’Infototane (Cercle d’Anderamboukane), située dans la région de...