Un atelier de renforcement des capacités sur la mise en œuvre du DDR des ex-combattants, a eu lieu du 16 au 19 février dernier à Ségou. Organisé par la Commission Nationale de DDR (CNDDR) et soutenu par la Division de Réforme du Secteur de la Sécurité – Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (RSS-DDR) de la MINUSMA, il était coprésidé par les Présidents de la CNDDR et de la Commission Nationale d’Intégration (CNI).

L’atelier a rassemblé 120 participants issus des deux Commissions, du Ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, du Comité de Suivi de l’Accord (CSA), du Commissariat à la Réforme du Secteur de la Sécurité (C-RSS), de l’Etat-Major général des Armées, des Représentants des Mouvements signataires et ceux de l’inclusivité, le Secrétariat permanent du Haut Représentant du Président de la République pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, et de la MINUSMA, ainsi que des représentants de la MINUSMA par vidéo-conférence. En raison du nombre de participants et de la nécessité de respecter les mesures barrières contre la Covid-19, les travaux se sont déroulés en deux étapes : la première du 16 au 18 et la deuxième les 18 et 19 février derniers.

Plusieurs thématiques ont été développées telles que : la stratégie de DDR-intégration dans la RSS pour la période de transition, conformément à la Feuille de route actualisée du 18 décembre 2020 ; la réinsertion socio-économique pilotée par le Programme de réinsertion socio-économique des ex-combattants (PREC) et son démarrage ; les projets de réduction de violences communautaires (RVC) de RSS-DDR MINUSMA et du PREC ; l’Accord pour la Paix et les atouts, défis et perspectives de relance du processus DDR, ainsi que la problématique de la mise en œuvre du Programme de réhabilitation communautaire au centre (PRC).

Le Ministre de la Réconciliation nationale, le Colonel-major Ismaël WAGUE, a félicité tous les participants et pris note des conclusions et recommandations des travaux. Il a par ailleurs rappelé les acquis de la Feuille de route actualisée du 18 décembre 2020, qui a été finalisée lors de la 5ème réunion de haut niveau du Comité de Suivi de l’Accord (CSA), tenue à Kidal le 11 février dernier, afin de diligenter la mise en œuvre de l’Accord pendant la période de transition. Le Ministre a conclu l’atelier en souhaitant que les recommandations formulées fassent l’objet d’une large restitution et de mise en œuvre effective et diligente par les Parties à l’Accord. Il a aussi exprimé sa gratitude à la MINUSMA pour le soutien qu’elle apporte aux processus de DDR et d’intégration au Mali.

Cet appui de la MINUSMA au processus de RSS et du DDR, s’inscrit dans les tâches prioritaires de la Résolution 2531 (2020) du Conseil de sécurité et se situe dans le cadre de l’appui global qu’elle fournit à la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et de la Réconciliation au Mali signé en 2015.

Source : Bureau de la Communication Stratégique et de l’information publique de la MINUSMA

MaliwebNord-Mali
Un atelier de renforcement des capacités sur la mise en œuvre du DDR des ex-combattants, a eu lieu du 16 au 19 février dernier à Ségou. Organisé par la Commission Nationale de DDR (CNDDR) et soutenu par la Division de Réforme du Secteur de la Sécurité - Désarmement, Démobilisation...