L’armée canadienne a officiellement intégré, le 31 juillet dernier, la Mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali. C’était au camp Castor à Gao, au cours d’une cérémonie, marquant le retour du Canada parmi les Casques bleus. En remplacement des soldats allemands, à partir de ce 1er août, le contingent canadien de 250 soldats doit, entre autres, mener des évacuations médicales pour la MINUSMA.

« Cela fait plusieurs années que le Canada n’a pas eu de contribution importante au sein des forces de l’ONU et nous sommes fiers de voir flotter le drapeau des Nations Unies aux côtés de celui du Canada, » a déclaré à cette occasion, le Colonel Chris McKenna, Commandant du contingent canadien.

Le Commandant adjoint de la Force de la MINUSMA, le Général Amadou Kane, a quant à lui souhaité, « la bienvenue au contingent canadien, » avant de rappeler ce qui caractérise le théâtre malien, notamment : « sa complexité, la difficulté de la mission ». Et, le Général Kane de conclure en expliquant aux soldats canadiens, l’espoir qui est placé en eux, sachant qu’ils disposent du matériel qui permettra de renforcer les capacités opérationnelles de la Force.

Les canadiens sont chargés d’assurer un soutien, à la fois logistique et opérationnel, à l’ensemble de la Force onusienne. Parmi les tâches principales qui leur incombent, il y a les évacuations sanitaires, le transport de matériel et du personnel. Ceci, grâce aux trois hélicoptères CF-147F Chinoooks et cinq hélicoptères CH-146 Griffons.

PRESIDENTIELLES ENCORE GRAVEMENT ENDEUILLEES: 3 agents électoraux égorgés

 « Les habitants de Bandiagara sous le choc depuis hier matin, après l’annonce de l’exécution de trois (3) enseignants qui étaient des agents électoraux enlevés le 31/07 par des individus armés dans la commune de Lowel, leurs corps sans vie ont été retrouvés, tous égorgés».   (Source : Twitter @Walid6519

 Almoustrat : le véhicule d’un entrepreneur enlevé

Le véhicule d’un entrepreneur qui quittait Kidal pour Gao a été enlevé hier 01 août 2018 dans le village d’Almoustarat dans la Commune de Tarkint par des inconnus armés sur une moto. Les occupants, dont des femmes, ont été abandonnés à Almoustarat.

Kadiolo : la dernière vague de pèlerins en route pour Bamako

La dernière vague de pèlerins 2018 pour le cercle de Kadiolo a quitté Kadiolo hier dans l’après-midi du 01 août 2018. Ils sont au total 146 personnes à quitter le cercle au compte de trois agences privées pour le pèlerinage à La Mecque. Ils prendront leur vol à partir de Bamako dans les prochains jours pour les lieux saints de l’islam.

VILLE DE MENAKA : Reprises des patrouilles mixtes

Depuis le mercredi 1er août 2018, les patrouilles mixtes ont repris dans la ville de Ménaka.

Elles sont composées des FAMAS et de tous les groupes armés (Plateforme, CMA et MSA) et vont de 18 heures jusqu’au matin.

Rappelons que pendant la première phase de cette opération de sécurisation, très appréciée par la population, les services de l’Etat et les ONG, le nombre d’actes de petit banditisme avaient considérablement été réduit.

 L’Indicateur du Renouveau

MaliwebNord-Maliminusma
L’armée canadienne a officiellement intégré, le 31 juillet dernier, la Mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali. C’était au camp Castor à Gao, au cours d’une cérémonie, marquant le retour du Canada parmi les Casques bleus. En remplacement des soldats allemands, à partir de ce 1er...