Dans le cadre de sa tournée dans les régions du centre et du nord, le Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maiga, s’est rendu à Taoudéni. Le Vice-président du Collège transitoire de cette nouvelle région, Mohamed Taher Ould El Hadj, nous livre ses impressions sur cette visite, qu’il qualifie « d’historique ».

 

Comment avez-vous perçu cette visite du Premier ministre dans votre région ?

C’est vraiment une grande chose pour nous, pour le pays et pour le Premier ministre lui-même. C’est la première fois que nous recevons la visite d’un Premier ministre. Nous l’avons bien organisée, même si elle ne s’est pas tenue au chef-lieu de la région. À cause de l’accès très difficile, tout le monde s’est retrouvé dans le village de Doueya, à 100 kilomètres de Tombouctou. De mon point de vue, c’est historique parce que l’État avait carrément perdu la zone. Cette prise de contact permettra au chef du gouvernement de s’imprégner des réalités du terrain et des besoins urgents des populations.

Quelles sont les priorités aujourd’hui pour les populations ?

La première de nos priorités, c’est la sécurité. Mais, en plus de cela, il y a la santé, l’eau, l’éducation. Les infrastructures aussi manquent ici. On a beaucoup de problèmes, mais on ne peut pas tout faire en même temps. C’est pour cela qu’il nous faut la sécurité d’abord, pour que l’administration soit de retour sur le terrain. Il n’y a absolument rien à Taoudéni, donc il va falloir tout construire. Tout cela ne sera pas construit dans l’immédiat. Au fil du temps, les choses vont changer. Il y a de l’espoir que les choses s’améliorent.

Quels sont les projets annoncés ?

Le Premier ministre nous a dit que le gouvernement était en train de voir comment finaliser deux projets de l’AGETIER, qui consistent à exploiter de l’eau située à 25 kilomètres de Taoudeni. Il a expliqué aux populations que le développement ne serait possible que quand il y aurait la paix et l’unité entre elles. Il nous a promis l’eau, la santé, l’école et même le retour de l’armée. Il y aura aussi des balises posées pour faire le pistage entre Tombouctou et Taoudéni avec le projet allemand de la GIZ. Le réseau de télécommunications aussi sera bientôt installé. Il y a des promesses, des projets sont en cours. Le Premier ministre a également parlé de l’exploitation du sel, mais aussi de celle du gaz qu’on trouve ici.

Journal du mali

MaliwebInterviewsNord-Mali
Dans le cadre de sa tournée dans les régions du centre et du nord, le Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maiga, s’est rendu à Taoudéni. Le Vice-président du Collège transitoire de cette nouvelle région, Mohamed Taher Ould El Hadj, nous livre ses impressions sur cette visite, qu’il qualifie « d’historique ».   Comment avez-vous...