Des hommes lourdement armés non identifiés ont attaqué quatre villages dogons hier 1er juillet dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Lors des hostilités 30 personnes ont été tuées selon des sources concordantes.

30 morts c’est le bilan provisoire des attaques coordonnées dans quatre villages du cercle de Bankass hier 1er juillet. L’information a été confirmée par plusieurs sources locales et militaires confidentielles jointes par nos soins. Des dégâts matériels « immenses » ont été également enregistrés dans les localités ciblées.

« Les assaillants sont arrivés de la zone de Baye vers la frontière du Burkina Faso, hier vers 16h. Ils étaient dans 4 pick-up, deux tricycles et plusieurs motos », témoigne un enseignant chercheur basé à Bandiagara cercle voisine de Bankass.

Les attaques simultanées ont eu lieu dans quatre villages dogons du cercle de Bankass. Il sagit des localités de Gouari, Djimdo, Panga Dougpou, Dialakanda, toutes des localités occupées par des dogons.

Une source militaire jointe au téléphone a confirmé les attaques simultanées sans préciser le bilan. Notre source nous a transféré un message qui circule dans des groupes WhatsApp de l’armée. « Gouari, commune rurale Tori, Cercle Bankass aurait été attaqué par des hommes armés non identifiés dans la nuit du 01 au 02 juillet 2020 vers 22 h. Les dozos partis pour défendre le village auraient subi d’énorme perte en vie humaine et moyens matériels. Aucun bilan fiable n’est pour l’instant disponible », peut-on lire sur le message de l’armée.

Joint au téléphone un habitant de Gouari qui participe à l’enterrement des morts a accepté de témoigner sous anonymat. 15 personnes ont été tués dans son village. « Bon l’attaque de Gouari a commencé vers 16h. Les assaillants sont arrivés à bord des pick up et plusieurs mots. Ils étaient deux par moto. Ils ont commencé à tirer sur les villageois non armés sans distinction », raconte notre source qui rassure qu’il ny a pas eu de pertes en vies humaines du côté des enfants et des femmes.

Un camp des Fams est situé aux alentours de 20 km des villages attaqués. Selon nos sources l’armée malienne est arrivé à Gourari à 22H après que les combats ont cessé. Une psychose générale s’est installée dans les villages attaquées. En attendant l’armée participe à l’enterrement des morts.

Mohamed Salaha

Source : Zaharainfos

MaliwebMali actuMalijetNord-Mali
Des hommes lourdement armés non identifiés ont attaqué quatre villages dogons hier 1er juillet dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Lors des hostilités 30 personnes ont été tuées selon des sources concordantes. 30 morts c’est le bilan provisoire des attaques coordonnées dans quatre villages du cercle de Bankass...