Un Engin Explosif Improvisé (EEI) a explosé, le 2 mai 2018 à Dia Bozo (localité située entre Diafarabé et Tenenkou), parmi des adolescents au nombre de 5. Le bilan fait état de quatre d’entre eux tués et le 5ème a été blessé.

Il faut dire qu’au Mali, cette situation inquiète de plus en plus. En effet, depuis le déclenchement des hostilités en 2012, la présence de restes explosifs de guerre (REG), d’engins explosifs improvisés (EEI) est devenue une véritable source d’inquiétude. Le Service de Lutte antimine a enregistré 123 incidents liés aux REG et causant au total 228 victimes civiles, parmi lesquelles 64 % sont des enfants.

 

Kibaru

MaliwebNord-Mali
Un Engin Explosif Improvisé (EEI) a explosé, le 2 mai 2018 à Dia Bozo (localité située entre Diafarabé et Tenenkou), parmi des adolescents au nombre de 5. Le bilan fait état de quatre d’entre eux tués et le 5ème a été blessé. Il faut dire qu’au Mali, cette situation inquiète de...