La Minusma a été la cible d’une nouvelle attaque au nord. Les faits se sont produits le samedi 6 janvier, en plein cœur de la ville de Kidal. C’est un engin explosif, sans doute une mine qui visait un véhicule de la MINUSMA.

Fort heureusement, aucune victime ni de blessé n’a été déploré puisque la décharge a été activée avant le passage dudit véhicule.

Il faut dire que depuis un certain temps, les attaques se multiplient contre les forces onusiennes et celles de l’opération Barkhane. La plupart du temps, elles sont l’œuvre d’éléments du leader d’Ançar Dine, Iyad Ag Ghali non moins chef du groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM).

ATTAQUES CONTRE LES ENFANTS EN ZONES DE CONFLIT La situation inquiète l’Unicef

Selon l’Unicef, les attaques contre les enfants dans les zones de conflit ont pris des proportions alarmantes tout au long de l’année passée. Selon ses responsables, beaucoup d’entre sont victimes de ces conflits, de malnutrition, de maladies et de traumatismes alors qu’ils sont privés de services de base. Au Mali, cette information relance le débat sur les conditions des enfants. Les organisations de protection de l’enfance tirent la sonnette d’alarme et appellent à des mesures urgentes

GAO : Braquage sur la route d’Ansongo

Un véhicule en partance pour Ansongo a été braqué jeudi vers le village de Kobe dans la Commune Gabero par des hommes armés non identifiés. Les occupants ont été dépouillés de leurs biens, avant que le véhicule soit emporté.

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

MaliwebNord-MaliIyad Ag Ghali,minusma,Opération Barkhane
La Minusma a été la cible d’une nouvelle attaque au nord. Les faits se sont produits le samedi 6 janvier, en plein cœur de la ville de Kidal. C’est un engin explosif, sans doute une mine qui visait un véhicule de la MINUSMA. Fort heureusement, aucune victime ni de blessé...