L’enquête française sur l’affaire d’un enfant de 10 ans tué par Barkhane au nord du Mali n’a révélé « aucune faute individuelle ou collective dans l’usage de la force », selon le ministère français des Armées. La france estime que ses militaires ont tiré sur un « jeune guetteur agissant pour le compte d’un groupe armé terroriste ».

L’objectif, selon elle, était d’empêcher des poseurs de bombes d’atteindre un convoi logistique français. Cependant, les parents de l’enfant indiquaient que c’était « Un jeune berger ».

Source: studiotamani

MaliwebMali actumaliwebNord-Mali
L'enquête française sur l'affaire d'un enfant de 10 ans tué par Barkhane au nord du Mali n'a révélé « aucune faute individuelle ou collective dans l'usage de la force », selon le ministère français des Armées. La france estime que ses militaires ont tiré sur un « jeune guetteur agissant pour le...