Apparemment, les choses commencent à évoluer du côté de Kidal pour ce qui concerne la présence des FAMa (Forces armées maliennes) dans cette ville.

 En effet, il se prépare, depuis quelques jours, à Gao, une mission qui doit se rendre dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas en compagnie d’un nombre important de militaires de l’armée régulière malienne. Il s’agit, précisément, de 3 compagnies déjà prépositionnées dans la cité des Askia, et chacune d’elles comprend une centaine d’éléments.

Aux dernières nouvelles, il s’agit d’un premier contingent de l’armée nouvelle reconstituée (dont on parle l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger), car elle comprend également des combattants des ex-mouvements. Tous sont, à présent, rassemblés à Gao et n’attendent que des instructions qui, selon nos sources, ne sauraient tarder, pour se rendre à Kidal, s’y installer et, en même temps, préparer le retour définitif de l’administration.

Il faut préciser que la ville de Kidal échappe depuis janvier 2013 au contrôle de l’Etat malien. Et ce, même après les opérations de reconquête des villes du nord qui étaient sous occupation djihadiste.

Cependant, des éléments des FAMa étaient présents dans la ville avant leur départ suite à la visite très mouvementée en mai 2014 de l’ancien Premier ministre Moussa Mara. Laquelle a occasionné des combats très violents entre les Forces armées maliennes et des combattants du Mouvement de libération de l’Azawad et alliés.

 

MK&DS

Source: Nouvelle Libération

Maliwebmaliweb netNord-Mali
Apparemment, les choses commencent à évoluer du côté de Kidal pour ce qui concerne la présence des FAMa (Forces armées maliennes) dans cette ville.  En effet, il se prépare, depuis quelques jours, à Gao, une mission qui doit se rendre dans la capitale de l’Adrar des Ifoghas en compagnie d’un...