Le jeudi 18 juin 2020, le camp Abdoulaye Soumaré de Kidal a servi de cadre à la phase de rattrapage du processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion (DDR) des anciens combattants au sein des forces armées maliennes. Sur le site internet des FAMa, il est indiqué que cette opération a enregistré plus de 22 ex-combattants, qui viendront remplacer numériquement les éléments qui avaient été jugés inaptes sur le plan médical.

Selon le chef de l’antenne régionale de la commission nationale du DDR à Kidal, Abdoul Karim Matafa, l’opération se déroule bien et sans problème. Il ajoute que cette phase va consister d’une part à orienter les éléments aptes à intégrer les FAMa et d’autre part, à amener les éléments inaptes vers des projets socio-économiques qui permettront leur réadaptation au sein de la société et dans leur communauté respective.

Selon nos sources, le premier à être enregistré est un ancien combattant de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Moussa Ag Amassara et s’est montré ravi. A savoir que cette opération est organisée par la MINUSMA à travers sa section régionale du DDR et de la réforme du secteur de la sécurité (DDR/SSR). C’était en présence des responsables de la commission nationale du DDR, les membres de la section désarmement de la Minusma et plusieurs autres personnalités.

Source: Journal le Pays- Mali

Maliwebmaliweb netNord-Mali
Le jeudi 18 juin 2020, le camp Abdoulaye Soumaré de Kidal a servi de cadre à la phase de rattrapage du processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion (DDR) des anciens combattants au sein des forces armées maliennes. Sur le site internet des FAMa, il est indiqué que...