Le ministre de la Réconciliation nationale, Mohamed El Moctar, a effectué, mercredi dernier une visite de concertation à Gao. Accompagné du gouverneur de la Région, le colonel-major, Sidiki Samaké, le ministre a entamé sa visite par la famille du chef Arma, Mahamoudou Touré dit Argayya. Celui-ci a réservé un accueil très chaleureux au ministre et à sa délégation. Ensuite, Mohamed El Moctar s’est rendu à la famille du président du cadre de concertation, Ali Bady et à celle du chef Songhoy, Moussa Souma Maiga.

La visite du ministre a pris fin à la structure de l’Equipe régionale d’appui à la réconciliation. Au niveau de cette structure relevant de son département, Mohamed El Moctar a été reçu par le chef de l’Equipe régionale, Alpha Oumar.
C’était en présence de deux conseillers consultatifs auprès des autorités intérimaires, respectivement, Sidi Mohamed Kounta dit Dao et Mohamed Baye Diallo. Au cours des échanges, le gouverneur de Gao a salué le travail bâti par l’Equipe régionale d’appui à la réconciliation, en ajoutant que celle-ci est vitale pour la réconciliation de l’ensemble des communautés du Mali.
A son tour, le président de l’Equipe régionale d’appui à la réconciliation a salué la visite du ministre dans la Région. Il a réaffirmé son engagement à œuvrer pour la réconciliation de toutes les communautés de la Région de Gao. «Dans le cadre de la réconciliation, nous avons prévu d’organiser des prêches et des prières ce vendredi sur des espaces publics.
Pour cela nous avons envisagé de mobiliser 80 prêcheurs à travers 34 mosquées de la Région. Nous allons prier pour la paix au Mali et particulièrement dans la Région», a annoncé Alpha Oumar. En prenant la parole, le ministre a expliqué qu’il était venu présenter l’Equipe régionale d’appui à la réconciliation à l’exécutif régional. Il ajoutera que cette équipe, investie pour le service public, est composée de religieux, de notabilités qui ont été choisis pour leur sagesse. «L’Equipe régionale d’appui à la réconciliation travaille avec le gouverneur pour prévenir ou guérir les éventuels conflits. Elle n’a pas un reflex administratif mais le gouverneur peut demander son soutien en cas de besoin. L’équipe aussi peut avoir d’autres sources de renseignement» a détaillé Mohamed El Moctar. Il a aussi indiqué que deux véhicules et un engin à deux roues sont à la disposition de l’équipe pour sa mission. Il a promis à l’équipe que d’ici la fin du mois de mars, le démarrage de tous les travaux va commencer. «La situation qui prévaut dans la Région de Gao nous oblige à demander l’implication de tous les chefs religieux et coutumiers qui sont le soutien de l’Etat», a assuré le ministre.
Auparavant, le ministre avait rencontré l’ensemble des services techniques et les notabilités de la Région au niveau du pied à terre. Au cours de la rencontre, les notabilités de Gao ont sollicité Mohamed El Moctar à faire en sorte que toutes les communautés de la Région soient unies pour que les actions que son département veut réaliser, puissent voir le jour.
Abdourhamane Touré
AMAP-Gao

Essor

MaliwebNord-Mali
Le ministre de la Réconciliation nationale, Mohamed El Moctar, a effectué, mercredi dernier une visite de concertation à Gao. Accompagné du gouverneur de la Région, le colonel-major, Sidiki Samaké, le ministre a entamé sa visite par la famille du chef Arma, Mahamoudou Touré dit Argayya. Celui-ci a réservé un...