Le nouveau commandant de la Force Barkhane, le général Laurent Michon a déclaré vendredi à Ouagadougou, que l’action de l’opération française Barkhane au Sahel allait continuer selon un nouveau format.

L’officier militaire s’est entretenu avec le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré notamment sur la transformation de Barkhane, a rapporté la présidence dans un communiqué.

“Je suis à la tête d’un commandement qui va prendre la suite du Général Conruyt pour continuer l’action de Barkhane selon un nouveau format”, a soutenu le nouveau chef de la force française à sa sortie d’audience, précise le communiqué.

Selon le Général Michon, cette transformation est axée sur une coopération accrue avec certains pays, avec la Force conjointe du G5 Sahel, et avec la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

Pour le nouveau commandant de la Force, “les changements fondamentaux de Barkhane vont concerner essentiellement une réarticulation du dispositif au Mali notamment à Tessalit, à Kidal et à Tombouctou et l’engagement de nouveaux partenaires européens au sein de la Force Barkhane à travers notamment la task force TAKUBA”.

“Ils vont se battre à nos côtés et aux côtés des Maliens. Cette composante européenne de la force Barkhane qui agira sous mes ordres va continuer à grossir peu à peu”, a-t-il déclaré.

Il a souligné que l’engagement de la Force dans la lutte contre les groupes terroristes, Al-Qaida, l’Etat islamique et leurs alliés demeure intact. “Nous continuons ensemble cette lutte, nous continuons ensemble de nous épauler mutuellement”, a-t-il déclaré.

Réagissant peu après l’audience, dans une note publiée sur les réseaux sociaux, le Président burkinabè a indiqué qu’il a eu une séance de travail avec le nouveau commandant de la Force Barkhane, le Général Laurent Michon.

“En charge de la transformation de Barkhane, le Général Michon m’a présenté le nouveau format de cette force axé plus sur la coopération avec l’engagement de nouveaux partenaires dans la lutte contre le terrorisme dans notre région. Je reste convaincu que c’est un combat que nous ne gagnerons qu’ensemble et que la communauté internationale a un devoir de solidarité vis-à-vis du Sahel et de la lutte que nous menons contre les forces du mal”, a-t-il dit.

Le communiqué de la Présidence souligne que le nouveau commandant de la Force Barkhane a confirmé au président du Faso, la mort du dirigeant de l’Etat islamique au grand Sahara, Adnan Abou Walid Al-Sahraoui. “C’est une vraie satisfaction collective” a déclaré le Général Michon.

C’est depuis 2014, que l’armée française est mobilisée au Sahel à travers l’opération Barkhane avec environ 5 100 soldats.

Le 10 juin 2021, le président français Emmanuel Macron avait annoncé la fin prochaine de l’opération militaire Barkhane au Sahel, tout en évoquant un tournant majeur dans la lutte contre le terrorisme avec une réduction des effectifs de l’armée française dans le Sahel.

Source: AA/Ouagadougou / Dramane Traoré

MaliwebNord-Mali
Le nouveau commandant de la Force Barkhane, le général Laurent Michon a déclaré vendredi à Ouagadougou, que l’action de l’opération française Barkhane au Sahel allait continuer selon un nouveau format. L’officier militaire s’est entretenu avec le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré notamment sur la transformation de Barkhane,...