Il s’agissait, à travers ce rapt, d’un règlement de compte mené par une milice locale et non un acte terroriste.

Le sous-préfet central de Diré, Sékou Sidiya Coulibaly a finalement été relâché, le samedi dernier, cela après cinq jours passés aux mains de ses ravisseurs. Il a pu rejoindre Diré sain et sauf. Il est à signaler que sa libération survient après celle du Sous-préfet de Dangha, Oumar Traoré, qui n’aura été pris en otage qu’au bout de quelques heures.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebNord-Mali
Il s’agissait, à travers ce rapt, d’un règlement de compte mené par une milice locale et non un acte terroriste. Le sous-préfet central de Diré, Sékou Sidiya Coulibaly a finalement été relâché, le samedi dernier, cela après cinq jours passés aux mains de ses ravisseurs. Il a pu rejoindre Diré...