Le 16 novembre dernier, les FAMas ont lancé une nouvelle opération dirigée contre plusieurs individus armés non identifiés sévissant dans le cercle de Bankass au cours de laquelle 20 assaillants ont été arrêtés et 10 autres abattus.

Cette offensive militaire a été lancée après l’attaque du village de Bidi. Les assaillants, qui se sont rendus à Sankoro, ont été pourchassés jusque sur le territoire burkinabè où l’un de leurs repaires a été démantelé par l’armée. En plus de la mort d’une dizaine d’assaillants et de l’arrestation de beaucoup d’autres signalées plus haut, des dégâts matériels considérables leur ont été infligés. Il s’agit de 43 motos saisies finalement brûlées, un PM, deux carabines de marque chinoise, dix fusils de chasse, 190 cartouches de 7, 62S/long, 70 cartouches, des téléphones saisis. Il nous revient que lors du passage des assaillants, au moins quatre habitations ont été incendiées à Bidi.

A. DIARRA

Source: l’Indépendant

MaliwebMali actuMalijetmaliwebMaliweb Malijet MaliactuNord-Mali
Le 16 novembre dernier, les FAMas ont lancé une nouvelle opération dirigée contre plusieurs individus armés non identifiés sévissant dans le cercle de Bankass au cours de laquelle 20 assaillants ont été arrêtés et 10 autres abattus. Cette offensive militaire a été lancée après l’attaque du village de Bidi. Les...