Comme annoncé, le premier congrès de la Coordination des mouvements de l’Entente (CME) s’est tenu du 28 au 30 avril dernier, à Tin Aouker, dans la région de Gao. Il faut dire qu’elles étaient des milliers de personnes à prendre part à cette importante rencontre.  Le jeu en valait la chandelle puisque des résolutions phares ont été adoptées à l’issue des travaux de trois jours. Ainsi, c’est désormais Alla Ag Mehdi (branche Chemenemas du MSA) qui assure le poste de coordinateur en remplacement de Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun de la CPA. Ce dernier occupe désormais le rôle de porte-parole.

La section politique a été confiée au CJA et le MPSA prend la commande des relations extérieurs et du développement. Le volet concernant la  sécurité revient au FPA. Intalla Ag Seyid est maintenu à son poste de chef d’état-major. Désormais, les mouvements de l’Entente auront un seul drapeau.

Ce que d’autres regroupements comme la CMA et la Plateforme n’ont pas réussi jusqu’ici à faire malgré les multiples tentatives. Par ailleurs, un point a également été fait sur la mise en œuvre de l’accord près de trois ans après sa signature. C’est un sentiment d’échec du processus de paix qui a animé les participants. D’où leur demande à l’Etat et ses partenaires de tout mettre en œuvre pour que les dispositions phares de ce document soient appliquées avant la présidentielle du 29 juillet. Sinon, ces mouvements ont menacé de recours à tous les moyens pour barrer la route au processus électoral. Les participants ont qualifié la rencontre de franc succès.

Kibaru

MaliwebNord-Mali
Comme annoncé, le premier congrès de la Coordination des mouvements de l’Entente (CME) s’est tenu du 28 au 30 avril dernier, à Tin Aouker, dans la région de Gao. Il faut dire qu’elles étaient des milliers de personnes à prendre part à cette importante rencontre.  Le jeu en valait...