Hier, jeudi 19 septembre, la tension est montée d’un cran dans la ville de Tombouctou. Durant toute la journée, la Cité des 333 Saints avait les allures d’une ville morte.

 

Des affrontements ont opposé des jeunes issus des communautés sédentaires et nomades. Pour l’heure, le bilan fait état d’au moins trois morts dont des enfants, plusieurs blessés par balles et de nombreux dégâts matériels.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

MaliwebNord-Mali
Hier, jeudi 19 septembre, la tension est montée d’un cran dans la ville de Tombouctou. Durant toute la journée, la Cité des 333 Saints avait les allures d’une ville morte.   Des affrontements ont opposé des jeunes issus des communautés sédentaires et nomades. Pour l’heure, le bilan fait état d’au moins...