Bien avant la découverte d’un cas de coronavirus à Tombouctou vendredi dernier, la population avait commencé à appliquer les mesures de prévention contre cette pandémie. L’on ne se fait plus d’accolades, on ne se serre plus la main, on observe une certaine distance entre les personnes. Dans les services administratifs et dans les banques, le dispositif de lavage des mains et le gel hydroalcoolique ont été mis en place. Cependant dans les différents marchés de la cité, les mesures de protection ne sont pas respectées. Au niveau des compagnies de transport, les clients se font rares. «On peut maintenant attendre 3 jours pour charger un véhicule. Les gens ont peur de voyager par les temps qui courent», explique le transporteur, Bouba Cissé.

Par ailleurs, les habitants respectent le couvre-feu. Les plus récalcitrants sont dissuadés par les Forces de défense et de sécurité qui patrouillent jusqu’au petit matin. Les services de santé ont installé dans chaque Cercle de la Région un cordon sanitaire. Dans la ville de Tombouctou, il y a un cordon sanitaire à Koriomé et un à l’aéroport. Il y a aussi un centre de traitement à l’hôpital régional comprenant 18 places et 4 lits de réanimation. Le chef de l’exécutif régional, Koïna Ag Ahmadou, est venu le mercredi 1er avril 2020 s’enquérir de l’effectivité du fonctionnement de ce centre.
Le directeur régional de la santé, Hamma Sangaré, a fait savoir qu’en plus des infrastructures, 43 agents sanitaires incluant les Forces de défense et de sécurité, la protection civile et mêmes des ONG ont été formés à la prise en charge d’éventuels cas de coronavirus.
Il faut noter que l’inquiétude est grande au sein de la population. Mais le gouverneur Koïna tente de rassurer les uns et les autres. Selon lui, l’État est en train de faire de son mieux pour éviter la propagation du virus dans le pays.
Moulaye SAYAH
Amap-Tombouctou

Source : L’ESSOR

MaliwebNord-MaliSanté
Bien avant la découverte d’un cas de coronavirus à Tombouctou vendredi dernier, la population avait commencé à appliquer les mesures de prévention contre cette pandémie. L’on ne se fait plus d’accolades, on ne se serre plus la main, on observe une certaine distance entre les personnes. Dans les services...