Le conflit entre Arabes et Sonrhaïs conduit à des émeutes dans la ville

 

L’amalgame s’est installé à Tombouctou. Les peaux noires (bella, sonraïs) et celles blanches (tamashek, arabes et maures) se sont affrontées en faisant des blessés par balles. Du matin jusqu’à la tombée de la nuit, des tirs étaient entendus.

‘’Dans la journée, des arabes tiraient sur des gens jusque dans les familles. Un jeune qui s’est réfugié chez Mariam Handadeou a été poursuivi et tiré par les arabes … les jeunes aussi ont encerclé une maison dans laquelle se trouvaient des arabes ’’, nous a indiqué une source jointe par téléphone depuis Tombouctou.

La panique est montée surtout d’un cran lorsque la population a appris que les arabes auraient indiqué qu’ils prendraient le contrôle de la ville dans la nuit. Cette tension qui vient de renaitre à Tombouctou est la résultante des nombreux actes criminels commis dans la ville.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 20 SEPTEMBRE 2019

Par Mahamane TOURE

Source : Nouvel Horizon

MaliwebNord-Mali
Le conflit entre Arabes et Sonrhaïs conduit à des émeutes dans la ville   L’amalgame s’est installé à Tombouctou. Les peaux noires (bella, sonraïs) et celles blanches (tamashek, arabes et maures) se sont affrontées en faisant des blessés par balles. Du matin jusqu’à la tombée de la nuit, des tirs étaient...