L’aéroport de Tombouctou où sont basées les forces françaises de Barkhane a, de nouveau, été la cible d’attaques à l’obus de mortier, ce dimanche 18 juin. Aucune perte en vie humaine ni matériel n’a été déplorée.

soldats-militaires-armee-francais-barkhane-aeroport-tombouctou-nord-mali

Cette attaque est intervenue au moment où une autre visait un campement fréquenté par les Occidentaux, à l’Est de Bamako causant la mort d’au moins 2 personnes dont une Franco-Gabonaise et blessant plusieurs autres.

A noter qu’après l’attaque de l’aéroport de Tombouctou, les forces françaises se sont déployées dans la ville. Cette attaque à l’obus de mortier contre cet édifice est la troisième du genre durant ce mois de juin.

En effet, l’aéroport de Tombouctou a été récemment visé par des tirs de roquettes entrainant la blessure de casques bleus de la MINUSMA dont un Suédois.

Toutes ces attaques ont été revendiquée par le groupe « Jamaât Nosrat al-Islam wal-Mouslimin » dirigé par Iyad Ag Ghali et regroupant tous les mouvements jihadistes opérant au Sahel.

MaliwebNord-Mali
L’aéroport de Tombouctou où sont basées les forces françaises de Barkhane a, de nouveau, été la cible d’attaques à l’obus de mortier, ce dimanche 18 juin. Aucune perte en vie humaine ni matériel n’a été déplorée. Cette attaque est intervenue au moment où une autre visait un campement fréquenté par...