Le com-secteur 3 du Théâtre-Centre, de l’opération Maliko le colonel Boubacar Yanssary Sanogoh, s’est rendu du 30 juillet au 01 Août 2020 à Niafunké pour fêter la Tabaski avec les hommes. Il était accompagné par plusieurs officiers de son état-major.

Sur la ligne de front à Niafunké, il a été accueilli par le commandant du GTIA-AlFarouk basé à Léré, le commandant Hamidou Kodio. D’autres officiers de son staff ont également fait la fête à certains postes de sécurité, notamment Acharane, Goundam, Soumpi et Léré

Les éléments de ces différents postes se sont réjouis de cette initiative de leur commandement. C’est une première affirment certains éléments. Le commandant du secteur 3 du PCIAT centre s’est adressé aux hommes en affirmant des milliers de militaires fêtent loin de leurs familles partout ailleurs. C’est pourquoi a-t-il expliqué qu’il est venu auprès des hommes sur la ligne de front pour partager avec eux ce moment, tout en leur rassurant la détermination de la hiérarchie pour la réussite de leurs missions régaliennes. Le com-secteur a émis des vœux pour le retour de la paix dans notre pays. Il a ensuite rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la ville de Niafunké tout en offrant des bouillards à la grande mosquée et des enveloppes symboliques à certaines notabilités. Ces derniers à leur tour ont fait des prières et des bénédictions pour le retour de la paix au Mali.

Dans la cité des 333 saints, le chef secteur avait offert le 29 juillet 2020 des moutons à certaines notabilités plus une centaine de bouillards et tapis aux huit grandes mosquées de la ville. Les Imams ont remercié le commandement pour ce geste louable et ont prié pour le retour de la paix et de la sécurité au Mali. Cette action traduit la volonté du commandement à contribuer au renforcement de la cohésion sociale et du vivre ensemble.

 

Source: Fama

MaliwebNord-Mali
Le com-secteur 3 du Théâtre-Centre, de l’opération Maliko le colonel Boubacar Yanssary Sanogoh, s’est rendu du 30 juillet au 01 Août 2020 à Niafunké pour fêter la Tabaski avec les hommes. Il était accompagné par plusieurs officiers de son état-major. Sur la ligne de front à Niafunké, il a été...