Le ministre de l’industrie et du Commerce, Mohamed  Ag Erlaf,  accompagné d’une forte délégation de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, s’est rendu lundi à Tombouctou où il a eu des échanges  avec les opérateurs économiques autour des problèmes relatifs à l’exercice de leur profession, a constaté l’AMAP.

 

Les échanges entre le ministre Ag Erlaf et les opérateurs ont porté sur, entre autres, la sécurité des personnes et de leurs biens, les enlèvements de commerçants et de leurs véhicules, les  attaques et les pillages des camions marchandises provenance de Bamako, l’incendie du marché Yobou Tao, l’appui aux victimes et le projet de formalisation des acteurs du commerce de détail (PROFAC).

Ag Erlaf  a saisi l’occasion  pour  préciser que le PROFAC a remplacé un autre projet qui appuyait les commerçants détaillants et qu’une commission a été mise en place pour étudier et capitaliser les imperfections et les acquis de l’ancien projet afin que le nouveau puisse servir le maximum de commerçants.

Le ministre  a remis 13 millions de la part du Chef de l’Etat et le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali,  Youssouf Bathily, 5 millions aux opérateurs économiques  victimes de sinistres en guise de solidarité.

Enfin, le ministre Ag Erlaf et la délégation de la CCIM ont visité le chantier des locaux  de la chambre régionale de commerce et d’industrie du Mali dont les travaux sont en cours de finition avant de rendre une visite de courtoisie aux notabilités de la ville.

La cérémonie a regroupé le Gouverneur de la Région de Tombouctou, Koïna Ag Ahmadou, le maire de la Commune  urbaine de Tombouctou, Aboubacrine Cissé, le président de la Chambre régionale de commerce et d’industrie de Tombouctou Papa  Khane Faye et plusieurs opérateurs économiques de la région.

MS/KM

(AMAP)

MaliwebEconomieNord-Mali
Le ministre de l’industrie et du Commerce, Mohamed  Ag Erlaf,  accompagné d’une forte délégation de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, s’est rendu lundi à Tombouctou où il a eu des échanges  avec les opérateurs économiques autour des problèmes relatifs à l’exercice de leur profession, a constaté...