À travers son bureau de la communication stratégique et de l’information publique, la MINUSMA a organisé dans la région de Tombouctou deux séances de sensibilisation les 14 et 15 août dernier. Les bénéficiaires de ces sessions ont été les femmes leaders de Tombouctou ainsi que les agriculteurs et les éleveurs de Tarabangou, situé à 7km au sud-est de Tombouctou, précise-t-on sur le site internet de la MINUSMA. Au total, 200 personnes ont été informées sur le mandat de cette mission des Nations unies au Mali. En effet, selon la MINUSMA, les échanges ont concerné le rôle que joue la mission onusienne dans le processus de la paix au Mali en général et à Tombouctou en particulier, « notamment celui du personnel en uniforme dans la protection des civils ».

 

La situation sécuritaire dans la région, le processus DDR ainsi que les méthodes de financement des différents types de projets communautaires, ont également été discutés avec les populations durant ces deux jours.

Les participants ont apprécié les actions de la MINUSMA au Mali dans le cadre de la paix. C’est dans ce cadre, rapporte-t-on sur le site internet de la mission onusienne, que Lalya Adiawyakoye, présidente de l’Association Anya-Goumo, a déclaré à cette occasion : « Nous ne pouvons pas être ingrat fasse à tout ce que vous avez apporté comme contribution en faveur du retour de la paix dans notre pays. Vos actions ont contribué à la restauration de la confiance entre les communautés, mais aussi au retour de la normalité ».

Source : Le Pays

MaliwebNord-Mali
À travers son bureau de la communication stratégique et de l’information publique, la MINUSMA a organisé dans la région de Tombouctou deux séances de sensibilisation les 14 et 15 août dernier. Les bénéficiaires de ces sessions ont été les femmes leaders de Tombouctou ainsi que les agriculteurs et les...