Le lieutenant du corps des douanes, Abdel Kader Touré dit Boxeur, a été abattu à bout portant dans la nuit du 08 janvier dernier à Tombouctou par des hommes armés non encore identifiés. Le drame s’est passé dans le quartier d’Abaradjou, réputé très dangereux par les habitants de cette ville.
Selon les témoignages recueillis auprès des collègues et des parents de la victime, les quatre assaillants sont arrivés sur les lieux vers 20 heures à bord de deux motos. Le douanier était en compagnie de 4 autres personnes sous un hangar situé à un coin de la rue de ce quartier périphérique de la ville.
Deux des assaillants descendirent de leur engin et firent irruption sous le hangar. Les occupants sont vite dépouillés de leur argent de poche et de téléphones portables. Même la clé du véhicule appartenant au lieutenant Abdel Kader Touré a été retirée de force. Mais les bandits armés ne s’en arrêtèrent pas là. Avant de se retirer, un d’entre eux ouvrit le feu et cribla de balles le douanier.
Munis de leurs butins (argent, véhicule et téléphones portables), les assaillants se sont éclipsés dans la nature à la faveur de l’obscurité qui enveloppait la Cité de 333 Saints. Gravement blessé, l’agent des douanes succomba quelques instants après le départ de ses assassins. Aucune poursuite n’a pu dans l’immédiat être engagée par les forces de sécurité.
Le corps du douanier a été inhumé la même nuit à Tombouctou. Il laisse brutalement derrière lui une veuve et neuf orphelins inconsolables.

Ahmadou CISSé

 

Source: Essor

MaliwebNord-Mali
Le lieutenant du corps des douanes, Abdel Kader Touré dit Boxeur, a été abattu à bout portant dans la nuit du 08 janvier dernier à Tombouctou par des hommes armés non encore identifiés. Le drame s’est passé dans le quartier d’Abaradjou, réputé très dangereux par les habitants de cette...