Une mission du Fonds au profit des victimes auprès de la Cour Pénale Internationale (CPI) a récemment séjourné à Bamako. Les membres de cette délégation étaient face à la presse, le vendredi 27 novembre dernier, pour faire le point de leur visite au Mali. Déjà, il a été annoncé que le processus de réparation des 700 victimes identifiées à Tombouctou dans le cadre de la destruction des mausolées et crime de guerre va débuter en janvier 2021.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebNord-MaliSociété
  Une mission du Fonds au profit des victimes auprès de la Cour Pénale Internationale (CPI) a récemment séjourné à Bamako. Les membres de cette délégation étaient face à la presse, le vendredi 27 novembre dernier, pour faire le point de leur visite au Mali. Déjà, il a été annoncé...