Notre compatriote Rokia Traoré a été injustement incarcéré à Paris suite à un mandat d’arrêt européen au motif qu’elle a enlevé sa propre fille de 5 ans , Uma , résident à Bamako avec elle.

Dans un jugement en Europe, Juan Goosens, son ex mari obtient un jugement qui lui donne la garde de l’enfant tandis qu’au Mali, Rokia Traoré a hautement obtenu aussi un jugement en sa faveur pour la garde du même l’enfant. L’équation est nulle, si la justice malienne ou le poid réel du Mali existait sur la scène internationale. Mais non. La menace plane sur Rokia Traoré, malgré un arrêt de justice en sa faveur. Elle ne peut effectuer de voyages que sous le couvert d’immunité diplomatique malienne malgré sa double nationalité franco-malienne.

Elle a donc deux passeports: celui français qui la donne droit à voyager en France sans visa et celui malien dit diplomatique dont elle doit avoir le visa si elle veut voyager. C’est en voyageant avec son passeport français, malgré un ordre de mission duement signé par l’état malien et son immunité diplomatique, que Rokia aurait cessé d’être malienne et vite, elle est alpaguée à Paris par la police française, comme une vulgaire citoyenne française ordinaire : une négresse à Paris. Quel crique !

Motif fallacieux évoqué : elle aurait utilisé son passeport français pour voyager donc elle ne peut pas prétendre à une immunité diplomatique. Elle est donc devenu une deuxieme Rokia Traoré ! Coup de théâtre !

A croire que l’immunité diplomatique se résume au simple passeport ? Rokia aurait-elle une double identité ? Celle de citoyenne ordinaire, négresse en france tantôt et celle d’artiste malienne en mission diplomatique ?

Vous voyez la supercherie et l’injustice basé sur la race et la couleur de sa peau. La justice française tire le côté qui l’arrange et favorise Juan Goosens, le blanc, le Supérieur naturel aux negros. Sinon, en aillant 10 passeports, Rokia Traoré cesse-t-elle d’être la malienne en mission diplomatique et par conséquent couverte l’immunité ? Allez savoir.

Alors, en droit, Rokia Traoré était non poursuivable conformément à la convention de Vienne et c’est cela le sens de son passeport diplomatique malien. Simplement, nous comprenons que la france et la Belgique n’ont aucun respect pour le Mali et sa souveraineté. C’est une question de poid politique nationale et c’est aux autorités maliennes de se faire-valoir pour repeller à ces pays que la justice malienne n’est pas rien. Dors et déjà, nous saluons les immenses efforts consentis par le ministre Tieble DRAME pour règlement à l’amiable et un dénouement heureux de cette affaire mais nous disons que les ambassadeurs français et belges au Mali doivent d’abord reconnaître qu’il existe un justice malienne et qu’en plus, les signatures des autorités maliennes ne sont pas du zéro. Le Mali est respectueux et bénéficiaire de la convention de Vienne.

Selon Rokia Traoré, Juan Goosens est accusé d’attouchements sexuels sur Uma et cela est extrêmement inquiétant. Tout cela n’est pas rien dans le dossier alors que la diplomatie malienne rappelle la grandeur du Mali et sa souveraineté aux racistes de juges belges et français.

Seydou Oumar Traoré, Journaliste

Source: Maliactu.Info

MaliwebPeople
Notre compatriote Rokia Traoré a été injustement incarcéré à Paris suite à un mandat d'arrêt européen au motif qu'elle a enlevé sa propre fille de 5 ans , Uma , résident à Bamako avec elle. Dans un jugement en Europe, Juan Goosens, son ex mari obtient un jugement qui lui...