Dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 septembre 2019, Samuel Eto’o mettait fin à sa longue carrière jalonnée de prestigieuses distinctions. Soit trois mois après, l’ancien capitaine des Lions indomptable du Cameroun veut retourner à l’école pour poursuivre ses études. Et c’est dans la prestigieuse université d’Harvard que le footballeur a jeté son dévolu.

C’est du moins ce qui ressort de son interview accordée aux confrères de Jeune Afrique, en date du 11 novembre 2019.

« Me reconvertir dans les affaires. Lorsque que vous êtes footballeur, vous payez des gens pour qu’ils s’occupent des vôtres. Mais quand c’est à vous de les gérer, et que vous voulez développer, il vous faut acquérir de nouvelles compétences. Je vais donc reprendre des études pour apprendre la gestion d’entreprises. En janvier, je rejoindrai l’université Harvard, qui a bien voulu m’admettre dans une formation spécialisée. Je vais aller vivre à Boston pendant presque un an. Ce ne sera pas facile, mais c’est un beau défi et cela m’ouvrira d’autres portes », a-t-il fait savoir.

Le désormais homme d’affaire est revenu sur sa défunte société de téléphonie mobile, Set’Mobile , crée en 2012 : « Pour moi, elle fut enrichissante. J’y ai perdu beaucoup d’argent, mais je ne regrette rien. J’ai retenu la leçon et appris qu’il est essentiel d’avoir les compétences nécessaires pour lire des bilans, comprendre les chiffres ou manager du personnel. Surtout, cela ne me fera pas renoncer. Notre continent a besoin d’entreprises pour créer de la richesse, générer des emplois et sortir les gens de la pauvreté », peut-on lire dans les colonnes du magazine jeune Afrique paru le 11 novembre 2019.

Source: lebledparle

MaliwebPeople
Dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 septembre 2019, Samuel Eto'o mettait fin à sa longue carrière jalonnée de prestigieuses distinctions. Soit trois mois après, l’ancien capitaine des Lions indomptable du Cameroun veut retourner à l’école pour poursuivre ses études. Et c’est dans la prestigieuse université d’Harvard...