Placé en garde à vue le lundi 21 septembre 2020 pour violences conjugales, le chanteur malien Sidiki Diabaté a passé la nuit du lundi et du mardi au violon.

Il y a quelques jours, une des compagnes de Sidiki Diabaté a accusé le chanteur de lui avoir porté main. En plus de la publication des images de ces violences physiques sur les réseaux sociaux, plusieurs témoins confirment ce caractère du chanteur.

Pour d’autres, il ne serait même pas à son premier forfait. Retiré des Afrimma 2020 dont il a été nominé dans deux catégories le dimanche 20 septembre, Sidiki Diabaté a été interpelé ce lundi par la BRIGADE DES INVESTIGATIONS JUDICIAIRES (BIJ). Dès lors, l’artiste est toujours en garde à vue en attendant son procès.

Comme les Afrimma, le comité d’organisation des PRIMUD 2020 a décidé ce lundi 21 septembre 2020 à 18 h 21 de la SUSPENSION DE L’ARTISTE SIDIKI DIABATE pour les PRIMUD 2020. Reste à savoir ce que risque le prince de la Kora qui n’a pas démenti les faits qui lui sont reprochés.

Source: beninwebtv

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPeople
Placé en garde à vue le lundi 21 septembre 2020 pour violences conjugales, le chanteur malien Sidiki Diabaté a passé la nuit du lundi et du mardi au violon. Il y a quelques jours, une des compagnes de Sidiki Diabaté a accusé le chanteur de lui avoir porté main. En...