Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, lors de sa rencontre avec les forces vives de la Nation, sur la situation sociopolitique du Mali, le mardi 16 juin 2020, au CICB, a déclaré : « Soumaïla Cissé sera bientôt libre ». Mieux, le Président IBK dit «connaitre ses ravisseurs ».

Des déclarations fortes qui avaient suscité un réel espoir au sein de l’opinion nationale et internationale.

Toutefois, à l’URD, on reste perplexe et l’adage selon lequel « les mots soignent les maux », sont loin de rassurer les membres du parti URD. Car, 20 jours après l’annonce du Président IBK, toujours pas de nouvelles, ni de traces de Soumaïla Cissé. « Bientôt c’est quand Monsieur le Président ? », se demande Abdrahamane Diarra, président de la jeunesse URD, qui imagine : « des jours tristes de captivité pour le président Soumaïla Cissé ». Et il n’est pas le seul, on cherche toujours à comprendre à l’URD, après plus de 20 jours, pourquoi le « bientôt » du président de la République « devient aussi tard » ?

Dans un entretien qu’il a bien voulu nous accorder, le lundi 29 juin 2020, Me Demba Traoré, secrétaire à la Communication de l’URD raconte:

«Le président de la République dit que son jeune frère sera libre bientôt. Et bientôt n’a pas mille interprétations, ça ne peut pas signifier plusieurs jours ou semaines, selon notre manière de comprendre », estime Me Demba Traoré.

Pour lui, « le Président de la République doit sortir pour nous dire qui détient Soumaïla Cissé ? Puisque nous, nous ne savons pas qui sont ses ravisseurs. C’est lui seul qui sait qui sont-ils, pourquoi ils l’ont enlevé ? Plus grave, ceux qui ont l’habitude de commettre ces genres d’actes n’ont pas revendiqué cet enlèvement. Cela est d’une situation que nous ne comprenons pas, cela nous frustre, cela nous inquiète », martèle Me Demba Traoré qui renchérit : « Cette situation laisse perplexe tout le monde entier. Pas seulement le Mali, mais je dis bien le monde entier et seul le Président IBK dit qu’il connait où est Soumaïla, et qui sont ses ravisseurs. Nous voulons qu’il nous dise exactement quel jour il sera libre », insiste le secrétaire à la Communication de l’URD.

En tout casles camarades du célèbre otage politique disent qu’ils ne ménageront aucun sacrifice pour la libération du père fondateur du parti URD. Pour ce faire, ils se proposent d’organiser aujourd’hui jeudi 2 juillet 2020, un grand meeting à 14h  simultanément à la Bourse de Travail et sur certains carrefours à Bamako et dans la ville de Kati pour demander à l’unisson, la libération de Soumaïla Cissé.

Aussi, apprend-on, la création d’une Cellule de coordination de toutes les actions, associations et bonnes volontés, inscrites dans la dynamique de la libération de Soumaïla Cissé, ladite cellule est présidée par Abdrahamane Diarra, président de la jeunesse de l’URD.

Ousmane Tangara

Source: Bamakonews

MaliwebPolitique
 Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, lors de sa rencontre avec les forces vives de la Nation, sur la situation sociopolitique du Mali, le mardi 16 juin 2020, au CICB, a déclaré : « Soumaïla Cissé sera bientôt libre ». Mieux, le Président IBK dit «connaitre ses ravisseurs ». Des déclarations fortes...