Cela fait exactement cent jours que l’honorable Soumaila Cisse a été kidnappé avec toute sa délégation suivi de  mort d’homme notamment son garde du corps Mohamed Cisse avec à la clé des blessés. Si les autres otages ont été libérés, le député de Niefunke est toujours entre les mains de ses ravisseurs. Le jeudi 2 juillet 2020, un meeting a été organisé en son honneur pour son retour parmi les siens. Plusieurs grosses pointures de la classe politique  ont fait le déplacement  à savoir Modibo Sidibe président des FARES, Moussa Mara du parti YELEMA député élu en commune IV.

 

Pour sa libération l’ensemble des forces vives de la nation comme un seul homme ont battu le pavé de la mobilisation  sans condition en apportant leur soutien au collectif des femmes et des jeunes pour sa libération. La jeunesse de L’URD  s’est déplacée en masse   pour assister à cette  cérémonie pas  comme les autres.

Dans un discours plein d’émotions le premier vice président de l’URD le Pr Salikou  Sanogo n’est pas allé de main morte pour exiger la libération du chef de file de l’opposition. Au nom du bureau politique national de l’URD, il a salué cette mobilisation générale pour que Soumaila Cisse puisse  vivre en homme libre. De façon solennelle, il a salué tous les Maliens et les amis du Mali qui ont effectué  le déplacement pour  cet événement d’une dimension particulière.

A sa suite le représentant de la Génération 88 Souleymane Tiefolo Kone,  ancien ambassadeur du Mali en Mauritanie n’a pas eu assez de mot pour dénoncer ce rapt. Auparavant, il a donné des détails précis sur le G88 qui est un creuset d’intellectuels africains qui a étudié à la prestigieuse université  Cheick Anta Diop de Dakar. Avant de rappeler que parmi, les cadres qui ont fait la fierté   du G88, il ya Macky Sall actuel président du Sénégal, notre compatriote  Me Mountaga Tall, l’ancien Ministre des affaires étrangères du Niger Mohamed Bazoun à candidat à la prochaine élection présidentielle. Après ce rappel, le diplomate est revenu sur le rapt de l’honorable Soumaila Cisse qui traduit le degré de l’insécurité  au Mali. Tout en exigeant la libération du natif de Niefunke, il n’a pas manqué de revenir sur la situation du Mali qui suscite beaucoup d’inquiétude. A en croire, Souleymane Tiefolo Kone, les germes de la partition du Mali sont déjà là, si l’on ne prend  garde à cause du mauvais casting des tenants du pouvoir.  Aussi, il a rappelé que cette partition est l’objectif stratégique des puissances étrangères qui occupent le Mali. Cependant, il a salué la communauté internationale pour les efforts louables consentis en vue de la stabilisation du Mali. Tous les autres intervenants au pupitre que ce soit la représentante du Collectif des Femmes pour libération de l’honorable Soumaila Cisse dirigé par Madame M’Bodji Sene , le collectif des jeunes pour la libération de Soumaila Cisse  dirigé par Ibou Sy  en passant par la sœur biologique du « Diamant noir » madame Djoulde Cisse ont exigé la libération sans condition de celui qui fait la fierté du continent en matière des finances.

Mariam  Samake

Le Triomphe

MaliwebPolitique
Cela fait exactement cent jours que l’honorable Soumaila Cisse a été kidnappé avec toute sa délégation suivi de  mort d’homme notamment son garde du corps Mohamed Cisse avec à la clé des blessés. Si les autres otages ont été libérés, le député de Niefunke est toujours entre les mains...