Le dimanche 29 mars, le premier tour des législatives a eu lieu dans le pays. Ce scrutin, reporté à deux reprises pour des raisons sécuritaires, a été émaillé d’incidents sécuritaires. Certains centres de vote ont connu des attaques terroristes dans le Nord et le centre du pays.

Dans la région de Tombouctou, il y a eu des morts, des enlèvements. Dans la capitale malienne, l’arrivée tardive des matériels électoraux et l’absence de certains responsables des centres ainsi que des bureaux étaient notables.

Source: Journal le Pays- Mali

MaliwebmaliwebPolitique
Le dimanche 29 mars, le premier tour des législatives a eu lieu dans le pays. Ce scrutin, reporté à deux reprises pour des raisons sécuritaires, a été émaillé d’incidents sécuritaires. Certains centres de vote ont connu des attaques terroristes dans le Nord et le centre du pays. Dans la région...