Tout comme Cheick Modibo Diarra, quelques minutes avant lui, Alou Diallo invite les Maliens à voter librement «comme ils le souhaitent» au second tour de la présidentielle qui aura lieu le 12 août prochain.

Arrivé en 3e position avec un score de 8,03%, Alou Diallo a animé un point de presse. C’était, ce jeudi à 11h 40, au Siège national de son parti. Le «candidat du Cherif de Nioro du Sahel» accepte, malgré lui, les résultats donnés, hier, par la Cour constitutionnelle. Car, dans sa déclaration, le candidat affirme que le score qui lui a été donné est «très loin» de la réalité des urnes. «Nous méritons mieux que cette troisième place», indique Diallo.

Le regard tourné vers l’avenir….

Alou Diallo a remercié son équipe de campagne pour le score obtenu malgré la fraude. Cette élection, déclare Diallo, est un aveu d’échec de la classe politique dirigeante du Mali. «Tout a été fait pour nous écarter,… mais la vérité finira par triompher». Pour le vrai changement qu’il «incarne», Alou Diallo appelle ses partisans à rester mobiliser pour les législatives de novembre prochain. «Une nouvelle force politique est née», met en garde le candidat qui revendique désormais la place de troisième force politique au Mali.

La rédaction

MaliwebPolitiquecheick modibo diarra
Tout comme Cheick Modibo Diarra, quelques minutes avant lui, Alou Diallo invite les Maliens à voter librement «comme ils le souhaitent» au second tour de la présidentielle qui aura lieu le 12 août prochain. Arrivé en 3e position avec un score de 8,03%, Alou Diallo a animé un point de presse. C’était, ce...