Cela fait exactement 5 ans que l’Etat malien et les groupes armés ont opposé leurs signatures sur un document appelé ‘’ Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

 

Les députés ont été invités pour la cérémonie commémorative de ce 5ème anniversaire les 7 et 8 juillet 2020. Ceux élus sous la bannière du parti Yelema ‘’ le changement’’ que sont Assane Sidibé et Moussa Mara, élus en commune IV, et  Boukary Sacko, à Yélémané, ont, à travers un communiqué, annoncé leur refus catégorique d’y participer. Lisez l’intégralité du communiqué !

Communiqué relatif à notre refus de participer aux cérémonies commémoratives de la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali

Nous avons appris par voie de Presse ce jour lundi 6 juillet, la convocation des députés pour une cérémonie organisée les 7 et 8 juillet en commémoration du cinquième anniversaire de l’Accord pour la paix issu du processus d’Alger.

Nous informons les initiateurs de cette activité qu’il a été régulièrement déploré que l’Accord pour la Paix n’ait jamais été présenté devant l’Assemblée nationale, ne serait-ce que pour connaitre la position de l’Institution sur un sujet aussi majeur. Pourquoi s’évertuer à commémorer un acte dont on n’a pas été associé dans la conclusion ?

Nous portons également à leur connaissance que l’Accord reste très faiblement appliqué et les résultats escomptés sont loin d’être atteints. Au surplus, les Maliens, lors du dialogue national inclusif, ont unanimement demandé la relecture du document. Il aurait été, de ce fait, plus indiqué pour l’Assemblée Nationale d’organiser des discussions préparatoires de la relecture de l’Accord plutôt que d’employer des moyens importants pour juste le célébrer.

Nous estimons par conséquent qu’il n’y a rien à commémorer.

Au regard de ce qui précède, nous ne participerons pas à cette activité qui ne sera qu’une nième occasion de dépenser les faibles deniers publics de notre pays sans aucune retombée positive ni pour le Mali et encore moins pour les Maliens.

Bamako le 6 juillet 2020

Les tirailleurs sont de la Rédaction

Le Démocrate

MaliwebPolitique
Cela fait exactement 5 ans que l’Etat malien et les groupes armés ont opposé leurs signatures sur un document appelé ‘’ Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.   Les députés ont été invités pour la cérémonie commémorative de ce 5ème anniversaire les 7 et 8 juillet...