Abordant le processus électoral, le rapport Indique que 70 % des citoyens sont satisfaits de l’organisation de la présidentielle 2018. 80 % des enquêtes déclarent avoir l’intention de voter lors des prochaines élections législatives contre 13 % qui disent le contraire. Les maliens recommandent aussi des élections transparentes, sécurisées et apaisées.


Cette enquête d’opinion de FES révèle également la méconnaissance de l’accord d’Alger par les citoyens. Ainsi 85 % des personnes enquêtées indiquent n’avoir aucune connaissance de l’accord pour la paix et la réconciliation. Concernant son niveau d’avancement, 60 % trouvent que le processus n’avance pas, 24 % jugent le contraire. Pour une meilleure appropriation de l’accord, 40 % des citoyens déclarent n’avoir aucune recommandation. Une minorité propose d’informer et de respecter sa mise en œuvre.

Les Maliens sont aussi favorables à une négociation avec les djihadistes, notamment Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa. Ainsi, 65 % des enquêtes approuvent cette décision et 34 % sont contre. Aussi 84 % des citoyens du pays trouvent importante la réconciliation entre Soumaïla Cissé et Ibrahim Boubacar Kéita. Seulement 14 % la jugent moins importante.

La fondation Friedrich Ebert Stiftung a démarré son enquête d’opinion dénommée «Mali-Mètre» en novembre 2012 comme contribution à la recherche de solutions à la crise et des pistes d’amélioration de la gouvernance au Mali. Cette dixième édition a concerné 2 156 personnes de 18 ans et plus.

Oumar Alpha

Source: Le Matin

 

Maliwebmaliweb netPolitiqueIyad Ag Ghali
Abordant le processus électoral, le rapport Indique que 70 % des citoyens sont satisfaits de l’organisation de la présidentielle 2018. 80 % des enquêtes déclarent avoir l’intention de voter lors des prochaines élections législatives contre 13 % qui disent le contraire. Les maliens recommandent aussi des élections transparentes, sécurisées...