Les diplômantes invités à plaider en faveur du Mali auprès de leurs gouvernements respectifs Le Mali  est  sous la  menace de la CEDEAO qui entend  durcir les   mesures restrictives prises contre  les autorités de  la transition  à partir de sa réunion du 12 Décembre prochain   .  Aussi en  vue d’atténuer les sanctions et  bénéficier  de l’accompagnement des   pays, le  chef de la diplomatie Malienne a  décidé de rencontrer ses homologues  des autres pays accrédités auprès de  la république du Mali.

 

Hier lundi 22  novembre  2021  à Koulouba, les groupes des   ambassadeurs  africains et   Européens  ont successivement échangé  sur la situation nationale ainsi que sur ce que ces états  peuvent faire pour aider  le  Mali à  réussir la transition .

Les Ambassadeurs des pays  Africains rencontrés par le  Ministre des Affaires Étrangères  hier  lundi 22 novembre 2021 étaient soit membres   de l’Union Africaine ou soit, membres de  la CEDEAO, deux  organisations  sous régionales qui ont sanctionné le  Mali à cause du coup d’Etat contre  le régime  Ibrahim Boubacar KEITA.  . Aujourd’hui,  seul le Président de la Transition  et son  ministre des Affaires Étrangères  ne sont pas dans la liste des personnalités sanctionnées par la CEDEAO,    qui entend durcir  davantage les sanctions à partir du 12 décembre prochain si les choses n’ont pas évoluées

Source : Nouvel Horizon

MaliwebPolitique
Les diplômantes invités à plaider en faveur du Mali auprès de leurs gouvernements respectifs Le Mali  est  sous la  menace de la CEDEAO qui entend  durcir les   mesures restrictives prises contre  les autorités de  la transition  à partir de sa réunion du 12 Décembre prochain   .  Aussi en  vue d’atténuer...