Avant même son investiture, Ibrahim Boubacar Kéita multiplie déjà les déplacements. Après le Tchad où il s’est rendu le lundi dernier pour, dit-il, exprimer sa reconnaissance envers ce pays par rapport à son engagement dans la guerre contre les Jihadistes au Mali, IBK était aujourd’hui à Nioro du Sahel pour voir le Chérif.ibrahim boubacar keita ibk cherif bouille bouye haidara nioro mouvement sabati 100 millions

IBK ne veut pas attendre son investiture pour entamer ses déplacements. L’homme s’est déjà mis dans ses habits de chef d’Etat. Après une visite quelque peu discrète chez le président tchadien le lundi dernier où il a apporté la reconnaissance du peuple malien au Tchad pour son intervention militaire au Mali, le nouveau chef de l’Etat était aujourd’hui à Nioro du Sahel où il était venu remercier le Chérif Bouyé Haïdara pour sa mobilisation en faveur de son élection à la présidentielle.

IBK s’y est rendu avec un staff léger pour rencontrer cet érudit de la religion musulmane. Il doit avoir discuté de l’avenir de notre pays avec le Chérif notamment l’homme qu’il compte nommer à la Primature après sa prestation de serment le 4 septembre prochain. Selon une certaine presse, le Chérif souhaiterait que ce soit l’actuel PDG de la BDM S.A, Abdoulaye Daffé.

Reste à savoir si ce choix convient au prince du jour qui a dit dans une interview qu’il n’a rien promis à qui que ce soit. C’est donc un premier test grandeur nature pour lui. Mais au-delà de ce sujet d’actualité, il faut dire qu’IBK ne pouvait pas ne pas aller voir le Chérif de Nioro quand on sait la grande mobilisation qui a été la sienne pendant la présidentielle pour l’élection du candidat de la coalition « Le Mali d’abord » à la magistrature suprême.

On se rappelle que pour faire élire le président du RPM, Ibrahim Boubacar Kéita à la magistrature suprême du Mali, le Chérif de Nioro avait débloqué en juillet la somme de 100 millions de F CFA. Il avait également invité les militants hamallistes, les militants de Sabati-2012 et tous ceux qui désirent se joindre à eux de voter pour le candidat IBK. C’était  le dimanche 28 juillet 2013 chez lui à Nioro du Sahel.

Selon le Chérif, ce choix ne cache aucun intérêt particulier. Seulement après avoir étudié et examiné les différents projets de société des candidats à la présidentielle, le candidat du RPM est apparu comme le meilleur, qui est en mesure d’opérer le changement attendu par les Maliens.

Pour joindre l’acte à la parole Chérif de Nioro avait mis en jeu 100 millions de F CFA pour battre campagne pour IBK. Ce montant a été mis à la disposition des hamallistes et du Mouvement Sabati-2012 pour faire la campagne afin qu’IBK soit élu même dès le 1er tour de la présidentielle.

Abdoulaye Diakité

FADILAMali actuPolitiqueibrahim boubacar keita
Avant même son investiture, Ibrahim Boubacar Kéita multiplie déjà les déplacements. Après le Tchad où il s’est rendu le lundi dernier pour, dit-il, exprimer sa reconnaissance envers ce pays par rapport à son engagement dans la guerre contre les Jihadistes au Mali, IBK était aujourd’hui à Nioro du Sahel...