La patience du nouveau Premier ministre dans la mise en place d’un gouvernement de large ouverture regroupant toutes les forces politiques et sociales du pays a finalement porté fruit. Dr. Boubou Cissé a obtenu, hier, la signature du précieux accord politique avant la formation de son gouvernement. L’accord sert à encadrer les relations de collaboration et d’action politique, la responsabilité dont la mise en œuvre est confiée au Premier ministre pour le redressement national.

De sa nomination à la Primature à nos jours, le nouveau Premier ministre, Dr. Boubou Cissé a fait du dialogue social une priorité avant toute formation du gouvernement. A la demande du président de la République, il a engagé des consultations avec toute la classe politique et la société civile. Deux semaines plus tard, sa patience a finalement payé. Il est parvenu à obtenir la signature d’un accord politique avec la majorité des partis politiques et l’ensemble de la société civile avant la formation de son équipe gouvernementale.

Le présent accord sert à encadrer les relations de collaboration et d’action politique souhaitées par le président de la République dont il confie la responsabilité de la mise en œuvre au Premier ministre. Le président de la République, garant moral de la mise en œuvre du présent accord, invite l’ensemble des partis politiques, chacun, en ses capacités, à apporter sa contribution à l’œuvre de redressement national.

La signature de cet accord a eu lieu, hier dans la salle de réunion de la Primature. Les signataires sont du côté du FSD : le Parena de Tiébilé Dramé, le PSP de Oumar Hamadoun Dicko. Au sein de la Cofop, la Codem d’Housseini Amon Guindo, et d’autres partis ont signé. L’EPM, les groupes armés signataires de l’accord d’Alger et la société civile sont également signataires de l’accord.

A la suite de ce succès, un boulevard est ouvert au PM pour former son gouvernement de large ouverture. Cette équipe aura comme mission sur le plan politique : l’organisation, dans les meilleurs délais d’un dialogue politique inclusif avec toutes les forces politiques et sociales significatives du Mali ; la poursuite de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger dans le cadre d’une appropriation nationale du processus de paix.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

MaliwebPolitiqueSociété
La patience du nouveau Premier ministre dans la mise en place d’un gouvernement de large ouverture regroupant toutes les forces politiques et sociales du pays a finalement porté fruit. Dr. Boubou Cissé a obtenu, hier, la signature du précieux accord politique avant la formation de son gouvernement. L’accord sert...