Les administrateurs de «Aéroports du Mali» ont tenu, le mercredi 15 mars 2017, la 52eme session ordinaire de leur Conseil d’administration.

aeroport bamako senou

Cette 52eme session ordinaire du conseil d’administration de «Aéroports du Mali » avait pour objectif aux administrateurs de pencher sur le rapport des activités 2016 et le projet des activités et du budget 2017. Dans son discours d’ouverture, le Président directeur général de «Aéroports du Mali », Daouda Dembélé a rappelé que l’année 2016 a été principalement marquée par les préparatifs du Sommet Afrique-France de janvier 2017 et les dispositions pour l’ouverture de la nouvelle aérogare. Selon lui, son département a participé activement à l’organisation du sommet et a surtout pleinement joué son rôle.

Le PDG Dembélé, a souligné que l’adoption de la loi 2016-029 du 07 juillet 2016 portant création de «Aéroports du Mali » et du décret 2016-0701 P-RM du 13 septembre 2016 fixant l’organisation et les modalités de fonctionnement d’ADM ont été une volonté manifeste du département chargé des transports dans le cadre de la mise à jour des textes de base de tous ses services. Autre défi pour l’ADM a été le transfert des activités de l’ancienne aérogare à la nouvelle a été aussi un défi énorme relevé. «Ce transfert des activités a permis non seulement de redorer l’image de ADM, mais principalement d’offrir un service de meilleure qualité aux usagers, aux partenaires et aux clients de l’Aéroport international Président Modibo Keita-Sénou », a-t-il souligné. A ses dires, la mise à niveau des équipements aéroportuaires reste toujours une priorité. De même, il a ajouté que le programme de formation a été exécuté à souhait pour le renforcement des capacités et des compétences des ressources humaines. «De nouvelles dispositions ont été prises dans les aérogares pour renforcer la sûreté et la sécurité. Une unité de lutte contre le péril aviaire et animalier a été créée et mise en place. La surveillance de la zone aéroportuaire se poursuit toujours pour la sécurité de la navigation aérienne», a-t-il égrené.

En dépit des nouveaux défis, a-t-il indiqué, autant sur le maintien de la sécurité que sur l’exploitation adéquate de la nouvelle aérogare ADM se porte bien dans ce contexte d’exigence et de performance. «C’est pourquoi, nous nous engageons à collaborer avec toutes les sollicitations et expertises et à adopter toutes les mesures nécessaires pour la réalisation des activités programmées pour l’année », a-t-il recommandé. Ainsi, pour parvenir à la mise en place effective de ce programme d’activités, le projet de budget 2017 guidé par la prudence se chiffre à hauteur de 7 586 639 734 francs CFA en ressources ; 6 806 738 435 francs CFA en dépenses et enfin 716 000 000 francs CFA en investissements.

 Seydou Karamoko KONE

MaliwebPolitique
Les administrateurs de «Aéroports du Mali» ont tenu, le mercredi 15 mars 2017, la 52eme session ordinaire de leur Conseil d'administration. Cette 52eme session ordinaire du conseil d'administration de «Aéroports du Mali » avait pour objectif aux administrateurs de pencher sur le rapport des activités 2016 et le projet des...