Le Maouloud 2017 aura brillé par cette spectaculaire affaire de 150 ha offerts par le président de la République, IBK, aux fidèles musulmans du Mali. Cet acte était la consécration d’une promesse d’IBK suite à la demande du guide spirituel d’Ançardine, Cherif Ousmane Madani Haïdara.

Cette décision a mis le feu  aux poudres. La nouvelle a vite fait le tour du pays et du monde. Entre critiques et joie, les musulmans sont divisés. Ce qui conduit le Cherif Haïdara à renoncer à l’offre d’IBK.

Dans tous les cas, IBK a tenu promesse. Et voilà encore, qu’il est victime de sa propre générosité.

Dieu seul connaît la vérité dans cette affaire qui porte les germes d’une révolution populaire.

A cause de la terre, l’esprit religieux semble s’envoler pour faire place au matériel. Où sont passées la tolérance et la piété des uns et des autres.

On peut bien pratiquer l’islam sans parcelles. Dieu c’est dans le cœur. Entre religion et politique, il faut savoir raison garder.

D. Konta    

Le Credo

MaliwebPolitique
Le Maouloud 2017 aura brillé par cette spectaculaire affaire de 150 ha offerts par le président de la République, IBK, aux fidèles musulmans du Mali. Cet acte était la consécration d’une promesse d’IBK suite à la demande du guide spirituel d’Ançardine, Cherif Ousmane Madani Haïdara. Cette décision a mis le...