Hier lundi 15 août 2022, la capitale malienne était aux couleurs de son hôte du jour, le président de la République voisine du Sénégal, Macky Sall, non moins président en exercice de l’Union africaine. Entrant dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail, le président Macky Sall a profité de l’occasion pour inviter le président Goïta à faciliter le contentieux des militaires avec une solution africaine. Il a également salué le progrès de la transition malgré des énormes difficultés 

Après un énorme bras de fer avec quasiment l’ensemble des organisations sous-régionales et internationales autour de la gestion de la transition, le Mali a reçu, hier 15 août 2022, la visite du président de la République voisine  du Sénégal, Macky Sall. Une visite qui entre dans le cadre d’une tournée du président sénégalais, également président en exercice de l’Union africaine au Mali, au Tchad et au Gabon. Au Mali, Macky Sall s’est  dit principalement porteur « d’un message d’amitié et de bon voisinage. Un message de l’Afrique aux côtés du peuple frère du Mali », a-t-il précisé. A ses dires, le Mali est un  pays très important en Afrique de l’Ouest, « un pays pivot » qui fait frontière avec la plupart des pays de cette sous-région. C’est pourquoi, selon lui, après les périodes de crise, il est venu au Mali pour « échanger et travailler ensemble pour une issue heureuse pour cette transition ». Cela,  pour que le Mali puisse reprendre  sa place non seulement  dans le concert des nations africaines, mais aussi  dans le concert international. Après son accueil à  l’Aéroport international président Modibo Keïta de Bamako Sénou, le président Sall a passé près de deux heures de tête à tête à Koulouba  avec son homologue malien, le colonel Assimi Goïta.

Les principaux sujets évoqués sont selon lui, le retour à l’ordre constitutionnel normal dans le délai indiqué lors de la prestation de serment ; l’insécurité grandissante et la nécessité de soutenir le Mali  dans sa lutte acharnée contre le terrorisme et l’affaire des 49 militaires détenus par le Mali depuis le 10 juillet 2022. A propos de la lutte contre le terrorisme, Macky Sall propose des réponses conjuguées de l’ensemble de la communauté internationale.  « Le terrorisme est un phénomène global qui doit nécessiter des réponses globales », a-t-il rappelé,  avant de solliciter le soutien et l’accompagnement de tous auprès du Mali. « Je crois que le Mali mérite le soutien de toute la communauté africaine et de la communauté internationale dans sa lutte acharnée contre le terrorisme ». Par  ailleurs, il a salué les progrès de la transition malienne malgré des énormes  difficultés liées à l’embargo et autres restrictions.

A propos des 49 militaires détenus par les autorités de la transition depuis le 10 juillet dernier, le président Macky Sall a invité le président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta à faciliter ce contentieux et de privilégier les solutions africaines. « Je suis venu saluer le président Goïta, salué les autorités et lui apporter ce soutien et en même temps demander de faciliter par rapport à ce contentieux avec les militaires ivoiriens dans le cadre d’une solidarité africaine. De trouver des solutions africaines », a-t-il indiqué, tout en saluant l’ouverture des autorités maliennes pour le dialogue.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

MaliwebPolitique
Hier lundi 15 août 2022, la capitale malienne était aux couleurs de son hôte du jour, le président de la République voisine du Sénégal, Macky Sall, non moins président en exercice de l’Union africaine. Entrant dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail, le président Macky Sall a...