Dans la commune de Konsiga, cercle de Yélémané, dans la région de Kayes, les gendarmes ont dispersé avec des balles réelles une foule qui avait assiégé la Mairie exigeant le départ du maire de l’Union Pour la République et la Démocratie(URD) Tamassa KEBE. Sans chercher à comprendre, on accuse du coup le député de Yélémané l’honorable Mahamadou Hawa Gassama parce que tout simplement il est du même parti que le maire. Manipulation politicienne pour certains et méconnaissance des textes pour d’autres. Sinon depuis quand un député, de surcroit de l’Opposition, peut donner l’ordre aux gendarmes de tirer sur la foule ?

Depuis quelques jours les réseaux sociaux sont animés par des gens à la solde des politiciens tapis dans l’ombre qui veulent faire porter le chapeau du drame de Kosinga dans la région de Kayes à l’honorable Mahamadou Hawa Gassama. Ce même groupe avait tenté de créer un conflit entre Gassama et son président Soumaila Cissé lors de la visite des habitants de Yélimané au président de la République. Il avait même annoncé dans la presse que Gassama avait quitté le rang de l’opposition pour le parti présidentiel. Gassama a riposté  à ces mensonges en affirmant : «  qu’il ne quittera jamais URD ni au profit du RPM encore moins au profit d’un quelconque parti ».

 

Vu que ces manigances n’ont pas porté fruit contre Gassama, ses détracteurs utilisent d’autres moyens. Ils oublient cette fois-ci qu’ils se sont donnés en spectacle en étalant leur carence intellectuelle ; puisqu’au Mali un député ne peut en aucun cas donner ordre aux gendarmes de disperser une manifestation hostile contre un maire.

En tout cas, il est important d’indiquer aux personnes qui cherchent à tout prix de salir l’image de Gassama,  qu’elles cherchent les moyens et preuves adéquats pour le faire. Sinon cette fois-ci elles ont été victimes de leur méconnaissance des textes. Un député n’a pas le pouvoir de donner l’ordre aux gendarmes.

Tientigui

Le Démocrate-Mali

MaliwebPolitiqueKAYES
Dans la commune de Konsiga, cercle de Yélémané, dans la région de Kayes, les gendarmes ont dispersé avec des balles réelles une foule qui avait assiégé la Mairie exigeant le départ du maire de l’Union Pour la République et la Démocratie(URD) Tamassa KEBE. Sans chercher à comprendre, on accuse...