Dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux, l’ancienne altermondialiste Aminata Dramane TRAORE, autrice du recueil intitulé «De grâce abandonnez-nous » sort de son silence et crache ses 4 vérités à l’ex-puissance coloniale (France) dans ses relations avec notre pays. Aminata Dramane TRAORE écrivaine et ancienne ministre de la Culture et du Tourisme du Mali (de 1997 à 2000) sous la présidence d’Alpha Oumar KONARE, dénonce la mauvaise influence de la France sur le Mali ainsi que les autres anciennes colonies dans cet entretien.

 

Militante altermondialiste, expliquant le contenu de son livre, à travers une interview, il y a 6 jours ; Aminata Dramane TRAORE dénonce l’autorité de la France sur non seulement, le Mali et aussi les autres pays de la CEDEAO en coalition contre le Mali.

Dans nouveau livre, elle a lancé un Appel a souligné que les élections n’ont jamais été la solution aux problèmes africains.

Cet Appel «De grâce abandonnez-nous» refoule ces français et appelle les Maliens à l’union pour faire face au péril.

«Qu’ils partent avec leurs armes et militaires ; leur discrimination ; leur Francs CFA ; leur mensonge ; et leur racisme et nous laisser dans notre dignité ; qu’ils nous laissent nous débrouillé voire volé de nos propre ailles » a-t-elle ordonné Aminata Dramane TRAORE.

De passage, elle a fait savoir que ce livre a été dédié au défunt, président Ibrahim Boubacar Keita, en raison de son décès, en quelques jours de sa finition.

Selon cette femme révolutionnaire, nos pays instrumentalisés par la France qui les impose les reformes qu’elle désire. Et cela dans leur langue (français) sans que les populations pour lesquelles ces opérées n’y comprennent rien.

Aussi, c’est dans ce cadre que l’aide destinée à nos pays est conditionnée à la mise en œuvre ces réformes exogènes.

«En fait c’est dans cette crise que nous nous sommes plongé.» a-t-elle affirmé.

De même, Mme TRAORE témoigne qu’il n’y a pas de pays indépendant ni démocratique en Afrique. Car, dit-elle, l’indépendance et la démocratie de ces pays africains a été détournée de ses objectifs.

« Notre démocratie se passe de la manière comme la France le veut, le président qui suit leur instruction accède à leur grâce, et celui qui refuse est sanctionné ». A-t-elle dénoncé.

« Chacun des membres de la CEDEAO joue au bon élève pour conserver sa place», a-t-elle ironisé.

De son avis, l’ancien président Ibrahim Boubacar KEITA, est tombé dans le même piège tendu par la France à tous les africain et que c’est cela qui l’a empêché de tenir toutes ses promesses, faites aux Maliens lors de sa campagne électorale.

Dans cette révélation, elle soutient que la même raison risque d’empêcher les futurs successeurs d’IBK de faire sortir le Mali de la crise. Et cela, tant que les Maliens ne se posent pas la question du vrai sens de la démocratie.

Quel est le rôle de l’Etat dans cette démocratie, et l’intérêt de ceux qui apportent leur aide à ces pays africains ?

Par ailleurs, elle se réjouie du faite que les Maliens ont compris que la France ne cherche pas à sauver le Mali, mais plutôt ses intérêts.

«La France exige les élections afin de trouver d’élire un président à leur service qui puisse protéger ses intérêts» a-t-elle avoué.

Face à cette situation, elle a salué et félicité les Maliens pour la mobilisation dont ils ont fait montre afin d’exprimer leur désarroi.

Selon elle, ces manifestations prouvent la force des Maliens qui étaient, jusque-là, traités comme des misérables par la France.

Sans oublier de conseiller que ces manifestations ne suffissent pas pour sortir le pays de la crise.

Pour elle, nous devons aussi nous remettre en cause, et essayer de corriger nos lacunes et nos faiblesses, notamment la gouvernance.

Par AMINA SISSOKO

Source : Info-Matin

MaliwebPolitique
Dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux, l’ancienne altermondialiste Aminata Dramane TRAORE, autrice du recueil intitulé «De grâce abandonnez-nous » sort de son silence et crache ses 4 vérités à l’ex-puissance coloniale (France) dans ses relations avec notre pays. Aminata Dramane TRAORE écrivaine et ancienne ministre...