Anne Hidalgo s’est exprimée sur l’importance de l’opération Barkhane au Mali alors qu’un 53e soldat est mort samedi 22 janvier.

Une opération visant à nous protégerAlexandre Martin est le 53e soldat décédé samedi 22 janvier au Mali depuis le début de la présence militaire française dans le pays.Invitée de la chaîne RTL, la candidate socialiste Anne Hidalgo a parlé de l’importance de l’opération Barkhane. “Cette opération dans laquelle sont engagés beaucoup de nos soldats vise à nous protéger”, a-t-elle lancé en signifiant qu’il “faut maintenir notre présence militaire au Mali”.
Il ne faut pas abandonner ce terrainSelon la maire de Paris, il y a des connexions entre toutes les organisations terroristes, qu’elles soient au Sahel, en Syrie ou en Irak. Ainsi, il faut maintenir cette sécurité par “notre présence extérieure, dans un contexte très difficile avec la déstabilisation du Mali”.La candidate socialiste a par ailleurs, indiqué que beaucoup de soldats français ont trouvé la mort durant l’opération Barkhane. “On ne peut pas donner cette victoire aux terroristes en abandonnant ce terrain”, a-t-elle noté. Au micro de la chaîne, elle a réitéré la nécessité et l’importance de cette présence “qu’il faut, bien sûr, adapter”.
>

Source :  LINFO.re

MaliwebPolitique
Anne Hidalgo s’est exprimée sur l’importance de l’opération Barkhane au Mali alors qu’un 53e soldat est mort samedi 22 janvier. Une opération visant à nous protégerAlexandre Martin est le 53e soldat décédé samedi 22 janvier au Mali depuis le début de la présence militaire française dans le pays.Invitée de la...