Le Regroupement des partis politiques pour une transition réussie composé de gros cylindres de la classe politique malienne a exprimé sa non participation aux Assises Nationales de Réconciliation. Pour ce regroupement le moment n’est pas opportun pour l’organisation des Assises nationales de la reconciliation (ANR).

Il s’agit de l’Adema, EPM, l’ASMA, YELEMA, Espérance nouvelle Jigiya kura, UM-RDA, ARP, PARENA et le MORENA qui ont été rejoints par certains partis politiques du M5-RFP.

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga tient à organiser des assises nationales, qui permettront, selon lui de décider l’avenir du Mali par les Maliens eux-mêmes.

En effet, le Regroupement de partis politiques pour une transition réussie estime que le moment n’est pas propice à l’organisation de ces assises, car le délai imparti est court. Son souhait, c’est de voir les autorités actuelles respecter le délai et organiser les élections.

Le Regroupement des partis politiques pour une transition réussie déclare que le Premier ministre sera le seul responsable de tout dérapage concernant le non respect du délai de la transition.

Pour le regroupement des partis politique, le seul rôle des autorités de la transition, c’est d’organiser des elections, afin de permettre au pays  de sortir de la situation où il se trouve actuellement. Il rejette par ailleurs toute idée de mise en place d’un Organe unique de gestion des élections

En outré, le Regroupement de partis politiques dénonce la démarche du premier ministre Dr Choguel Kokalla Maïga de vouloir travailler sans associer les partis politiques.

A cette allure, les Assises nationales de réfondation vont déboucher sur un véritable fiasco. Elles n’auront pas de

Seydou Diamoutené

Source: 22 Septembre

MaliwebPolitique
Le Regroupement des partis politiques pour une transition réussie composé de gros cylindres de la classe politique malienne a exprimé sa non participation aux Assises Nationales de Réconciliation. Pour ce regroupement le moment n’est pas opportun pour l’organisation des Assises nationales de la reconciliation (ANR). Il s’agit de l’Adema, EPM,...