Nombreux sont les cadres du Rassemblement Pour le Mali (RPM) depuis l’élection du jeune Moussa Timbiné à la tête de l’AN au mépris des textes du parti. Le BPN après avoir choisi son candidat c’est-à-dire Mamadou Diarrassouba s’est vu contraint de désister au profit de Moussa Timbiné président de la jeunesse du parti et proche de Karim Keita, le fiston national. Ce qui est synonyme de mépris, de trahison et de sacrifice des cadres du parti pour un parti et un président qui se disent respectueux des textes. La composition du bureau de l’assemblée nationale enfoncera le clou où le RPM s’en est sortie presque bredouille contrairement au mandat précédent. Le parti est au bord de l’implosion, une vague de démission serait en vue.

Celui qui aimait prononcer les versets du saint coran « IBK » semble être prêt à trahir ses compagnons .Ils sont ex-putschistes de la junte, les religieux (Cherif de Nioro, Mahamoud Dicko, ses camarades politiciens) bref, tous ceux qui l’ont aidé tant au sein de son parti, qu’ailleurs sont aujourd’hui déçus de lui.

Sa gestion du pays n’en parlons pas, elle est catastrophique ! De scandale en scandale.

Après la mise en place du bureau de l’AN , les regards sont désormais tournés vers le nouveau gouvernement qui pointe à l’horizon . Déjà, les cadres du RPM sont sur pieds de guerre.

PAPY/

Source : La Révélation

MaliwebMali actuMalijetPolitique
Nombreux sont les cadres du Rassemblement Pour le Mali (RPM) depuis l’élection du jeune Moussa Timbiné à la tête de l’AN au mépris des textes du parti. Le BPN après avoir choisi son candidat c’est-à-dire Mamadou Diarrassouba s’est vu contraint de désister au profit de Moussa Timbiné président de...