L’homme fort du Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), Oumar Mariko, est moins visible dans les débats d’actualité. Une absence qui s’explique par le fait que le mythique leader de Kolondiéba soit porté sur la restructuration de son parti afin de mieux rebondir.

 

Le député le plus médiatisé avant Mamadou Hawa Gassama, durant la dernière législature, semble être moins affiché. Depuis la fin des élections législatives 2020 qui s’avèreront controversées à Kolondiéba et même au plan national, Dr Oumar Mairko s’affiche de façon limitée. Est-ce par prudence ou stratégie ?

Reste qu’il finira par perdre les trois (03) députés issus de son parti, lors des dernières élections législatives. Geste qu’il prendra comme une trahison avant de sévir à leur endroit. L’exclusion définitive sera prononcée et le SADI procédera à une refonte de ses structures. Ce sera au Centre Catholique de Niamana que tout sera peaufiné. À travers une retraite de parti, les difficultés seront évoquées. Une situation (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 08 JUILLET 2020

BAMOÏSA

NOUVEL HORIZON

MaliwebPolitique
L’homme fort du Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), Oumar Mariko, est moins visible dans les débats d’actualité. Une absence qui s’explique par le fait que le mythique leader de Kolondiéba soit porté sur la restructuration de son parti afin de mieux rebondir.   Le député le plus...