Suite à plusieurs révélations compromettantes, le président de l’APCAM a été écroué depuis le jeudi dernier. Une affaire qui risque de mettre à mal l’administration aux affaires puisque le mis en cause n’entend pas couler seul. Bakary Togola n’a jamais caché être un bailleur de la campagne présidentielle passée de l’actuel locataire de Koulouba arborant ouvertement  les couleurs du RPM qu’il comptait défendre aux futures législatives.

Le monde rural est en ébullition avec l’interpellation de Bakary Togola. Arrêté puis écroué sous mandat de dépôt, il lui est reproché la disparition d’environ 10 milliards de nos francs. Une affaire de ristournes où des investigations ont permis de réunir des preuves accablantes.

Ainsi de 2013 à 2019, la Compagnie Malienne de Développement de Textile (CMDT) a octroyé 13,431 milliards FCFA à la Confédération des Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton (C-SCPC). Bakary Togola en est le PCA donc principal ordonnateur des dépenses. Pourtant , sur ce montant, seul le montant 8,854 milliards ressort dans les comptabilités de la Confédération. Sur ce montant comptabilisé, 4,885milliards se sont volatilisés. Un montant de 4,776 n’a pas été justifié échappant à la comptabilité. Ce qui fait, selon le procureur, un total injustifié de plus de 9,500 milliards FCFA.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 16 SEPTEMBRE 2019

Par BAMOISA

Source: nouvelhorizonmali

MaliwebEditorialPolitique
Suite à plusieurs révélations compromettantes, le président de l’APCAM a été écroué depuis le jeudi dernier. Une affaire qui risque de mettre à mal l’administration aux affaires puisque le mis en cause n’entend pas couler seul. Bakary Togola n’a jamais caché être un bailleur de la campagne présidentielle passée...